Écouter les sons ambiants procure un sentiment d’ancrage voire de connexion avec aux autres et à la nature aussi, l’objectif de cette activité est d’apprendre à écouter notre environnement, à trouver les mots pour décrire les sons qui le composent et le ressenti personnel que procure l’expérience. L’activité commence donc par des exercices d’écoute à l’intérieur et se poursuit à l’extérieur, dans une cour, un parc ou une rue peu passante. 

Exercer son écoute

Échauffement : On commence avec un exercice simple. Tendez l’oreille, tenez-vous silencieux pendant 5 minutes et dressez la liste de tous les sons que vous entendez.

A l’extérieur : Sortez munis d’un papier et d’un crayon sur lequel noter vos observations. Reportez la date et l’heure, puis notez votre position et décrivez brièvement les conditions météorologiques (beau temps, présence de nuages, pluie, température plus ou moins élevée…). Maintenant, arrêtez-vous. Ne bougez plus. Tendez l’oreille.

D’où proviennent les sons de votre environnement ? Sont-ils près ? Sont-ils loin ?
Listez les sur votre feuille. Vous pouvez complexifier l’exercice en traçant un repère indiquant votre position et le degré de proximité des sons entendus.

Débriefing : L’exercice est d’autant plus intéressant qu’il est effectué collectivement.
On peut alors se prêter à un petit débriefing, comparez nos listes et notre ressenti.