Une roche magmatique ou ignée (du latin ignis: feu) est une roche résultant de la solidification d’un magma.
Le magma est une masse minérale fondue qui résulte de la fusion partielle du manteau. Il se forme à 100 km de profondeur environ et se compose de gaz, de minéraux et de fragments de roches en fusionLorsque la pression devient trop forte, le magma creuse son chemin dans la croûte et surgit en surface, provoquant une éruption volcanique. Le magma émis relargue le gaz soit dans l’océan, soit en surface et devient ce que l’on appelle une lave.

La composition minérale du magma et la température de la chambre magmatique sont des paramètres importants dans la formation des roches. Lorsque la température de la chambre magmatique est très élevée (1200°C), on observe la formation de cristaux d’olivine (couleur verte). 

Puis, lorsque le magma remonte et que sa température diminue un peu (1000-1200°C), on atteint les conditions de formation des pyroxènes. Plus proche de la surface encore, lorsque la température est autour de 800°C, les cristaux d’amphiboles se forment. Puis enfin, à proximité de la surface, entre 400-700°C, on voit apparaître les cristaux de muscovite, feldspaths et biotite.

Ainsi, en fonction de la profondeur de la chambre magmatique et selon la vitesse de la cristallisation, il ne se forme pas les mêmes cristaux et donc pas les mêmes roches.

Lorsque la cristallisation se produit lentement en profondeur, il se forme une roche plutonique. Ce type de roche possède des cristaux apparents (comme le granite et le gabbro). A l’inverse, lors d’une éruption volcanique, la cristallisation s’effectue en quelques heures à peine. Les cristaux n’ont pas le temps de grossir et conservent une dimension microscopique. On parle alors de roche volcanique (comme le basalte).

formation de basaltes - Sainte Rose, La Réunion