La Terre tourne sur elle-même suivant un axe légèrement incliné par rapport à l’axe des Pôles (23°). Cette rotation est à l’origine d’une force d’entraînement qui dévie légèrement de sa trajectoire tout objet en mouvement sur la surface terrestre. On appelle cette force, la force de Coriolis. Suivant les dimensions, la vitesse et la trajectoire de l’objet, cette force est plus ou moins importante.

Principe

Considérons deux individus (Nora et Frank) debout sur un disque tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (comme la Terre). Frank lance une balle à Nora. Pendant que la balle décrit sa trajectoire, Nora tourne avec le disque. La balle passe donc à côté de Nora. Vue du ciel, la balle a décrit une trajectoire en ligne droite. Du point de vue de Nora, la balle a été déviée dans le sens opposé au sens de rotation du disque et a décrit une courbe. Cette « déviation » est la manifestation de l’action de la force de Coriolis. Elle se produit également lorsque Nora lance la balle à Frank ou lorsque le disque tourne dans l’autre sens.

Sur Terre, la force de Coriolis agit sur les cellules de convection planétaire. Dans l’hémisphère Nord (rotation anti-horaire), les masses d’air sont légèrement déviées vers la gauche. Dans l’hémisphère Sud (rotation horaire), elles sont déviées vers la droite. 



Pour mieux comprendre l’effet de Coriolis, vous pouvez visionner la vidéo suivante :  
© National Geographic.